Vente de l’opérateur à Yérim Sow et cie : Macky donne son quitus à Tigo

Vente de l’opérateur à Yérim Sow et cie : Macky donne son quitus à Tigo

Posté dans : Actu Technologies | 0

Kabirou Mbodje, le patron de Wari, a perdu la bataille qui l’oppose à la société de téléphonie, Tigo. Du moins pour le moment. En effet, selon Jeune Afrique, le Président Macky Sall a approuvé la transaction entre Tigo et le consortium d’entreprises dirigé par le Sénégalais Yérim Sow, le Français Xavier Niel entre autres. Selon le journal, le chef de l’Etat a déjà apposé sa signature sous le décret 2018-750. Le document n’est cependant pas encore publié au journal officiel. D’après Jeune Afrique, le Président Sall a été convaincu par le fait que le trio est fait d’experts en télécoms qui ont de l’expérience. Ils sont donc susceptibles d’apporter de la valeur ajoutée.

‘’Comme partout où ils se sont installés, les nouveaux propriétaires de la marque vont mettre en place des prix très compétitifs qui permettront de redonner du pouvoir d’achat aux Sénégalais”, indique le journal, citant une source proche du dossier. Cette dernière souligne que plusieurs milliards seront investis par les repreneurs. Cette décision du Président pourrait mettre un terme à la bataille juridico-médiatique entre Wari et Tigo. Les deux sociétés avaient indiqué, le 2 février 2017, avoir trouvé un accord pour que la société de téléphonie soit cédée à celle de transfert d’argent. Ce qui était présenté comme un bon mariage entre des ‘’conjoints” de deux secteurs différents.

Mais le 31 juillet, Tigo annonce l’annulation de la vente, reprochant à Wari de n’avoir pas présenté le reliquat à date échue. Le communiqué ajoutait en même temps que la cession aurait lieu plutôt en faveur d’un groupe de trois individus que sont Sow-Niel-Hiridjee. Wari avait été rejeté tout en promettant de saisir la justice. Pendant deux mois, les deux parties se sont livrées à une intense bataille médiatique aux allures judiciaires. La réaction de Wari ne saurait peut-être tarder, à moins que Kabirou Mbodje ait déjà dit son dernier mot.

(Source : Enquête, 21 avril 2018)

Comments

commentaires

via osiris

Laisser un commentaire