Télécommunications : En 2018, l’Afrique subsaharienne a enregistré 456 millions d’utilisateurs de mobile

Posté dans : Actu Technologies 0

En matière de télécommunications et d’usage de mobile, l’Afrique subsaharienne reste l’un des marché mondiaux les plus porteurs de croissance. Dans son rapport « The mobile Economy Sub-saharan Africa 2019 », la GSMA, plus grande association regroupant le plus les opérateurs télécoms dans le monde, annonce qu’à la fin de l’année 2018, l’Afrique subsaharienne comptait 456 millions d’abonnés unique au mobile.
Ce qui représente un taux de pénétration de 44%, qui devrait d’ailleurs progresser pour atteindre les 50% dès 2025. A cette année, l’Afrique subsaharienne comptera alors 623 millions d’utilisateurs de mobile, soit une croissance de 4,6% par rapport à 2018. Par contre, si on inclue les personnes possédant plusieurs cartes SIM, on atteint 774 millions de personnes en Afrique subsaharienne. Soit un pourcentage de 74%. Comme les autres indicateurs, la GSMA prévoit également une croissance de ce segment d’ici à 2025. D’un taux de pénétration de 74% en 2018, on devrait atteindre les 84% dès 2025, avec une croissance de 4,3%.

Le secteur de l’Internet mobile a également été très fructueux en Afrique subsaharienne en 2018. Selon le rapport de la GSMA, l’Afrique subsaharienne comptait 239 millions d’utilisateurs d’Internet mobile. Soit une pénétration de 23%, qui devrait atteindre 39% en 2025, et couvrir 483 millions d’Africains subsahariens. Il y aura alors une croissance d’environ 10,6% de ce segment d’ici à 2025. Dans le sillage de cette croissance, les opérateurs télécoms tirent aussi leur épingle du jeu, avec des revenus qui ont atteint 42 milliards de dollars en 2018. D’ici à 2025, ces revenus culmineront à 51 milliards de dollars.

Jephté Tchemedie

(Source : Digital Business Africa, 19 août 2019)

Comments

commentaires

via osiris

Laisser un commentaire