TIC au Sénégal : Huawei lance le programme de formation Seeds For the Future, 30 talents en TIC bénéficiaires

Posté dans : Actu Technologies 0

Le 12 octobre au Terrou Bi, s’est tenu la cérémonie d’ouverture du programme Seeds for the future organisée par le Groupe Huawei, en partenariat avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le Ministère de l’Économie Numérique et des Télécommunications du Sénégal et de certaines universités et écoles supérieures du Sénégal.

La cérémonie a été ouverte par le discours de Mr Loise Tamalgo, VP en charge des relations publiques de la Région Afrique Subsaharienne de Huawei. Durant son discours, Mr Tamalgo a chaleureusement accueilli les invites, et a évoqué l’importance de l’éducation : « L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde » ; il explique ainsi en quoi il était nécessaire pour Huawei, firme internationale, reconnue comme leader dans le marché des télécommunications, d’investir dans le secteur de l’éducation, notamment l’éducation numérique : « C’est pourquoi, Huawei en tant que société qui exerce sa Responsabilité Sociétale et Environnementale avec conviction que l’éducation est le meilleur investissement, a décidé d’accompagner le Sénégal dans sa quête constante de l’excellence au sein des jeunes. » Évoquant brièvement le cheminement de Huawei en Afrique, à travers le déploiement de plus de 200 000 km de fibres optiques, des câbles sous-marins et la moitié du réseau 3g et 4g du continent, Mr Tamalgo a terminé en félicitant et en encourageant les lauréats, lui-même étant un pur produit de la formation Huawei.

Suite a l’intervention de Mr Loise Tamalgo, une présentation au programme Seeds for the Future a été faite.

Seeds for the Future est un programme phare mondial de RSE de Huawei, qui vise à développer des talents locaux qualifiés en TIC (Technologies de l’information et de la communication ) et à faire le pont entre les pays et les cultures. Lancé en 2008, Huawei Seeds for the Future, c’est :

- + de 120 pays & régions conquis

- + de 500 universités mondiales

- + de 70 appréciations de chefs d’État dans le monde entier

- + de 30 000 étudiants inscrits au programme

- + de 5770 étudiants en Chine grâce au programme

Le but du programme, c’est de développer les talents locaux en TIC, à améliorer le transfert des connaissances, à promouvoir une meilleure compréhension et un plus grand intérêt pour le secteur des télécommunications, et à améliorer et à encourager la construction régionale et la participation à la communauté numérique.

Cette année, le programme Seeds for the future a été perturbé par la Covid 19, raison pour laquelle le Groupe Huawei a jugé raisonnable de l’organiser en ligne, pour assurer la sécurité des lauréats.

Mlle Atipot Doriette, étudiante du groupe scolaire ISI, qui est d’ailleurs l’une des écoles supérieures qui comptent le plus de lauréats suite au concours, a tenu un discours au nom de tous les étudiants, vantant les mérites du programme Seeds for the Future, mais aussi en remerciant le Mesri, le groupe Huawei mais aussi les administrations des écoles, qui leur ont permis de participer à la compétition en allégeant leurs heures de cours et en réaménageant leurs emplois du temps.

L’une des autres écoles qui comptent le plus de lauréats, c’est l’ESMT. Leur Directeur Mr Adamou Moussa Saley, présent lors de la cérémonie, a tenu à encourager les étudiants en retraçant le parcours de l’ESMT est une école multinationale regroupant plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest. Il a souligné le fait que les étudiants africains notamment au Sénégal, n’ont pas le droit à l’échec, car en matière de technologies, ils reçoivent les mêmes cours et contenus que les étudiants d’autres pays. Enfin, il a souhaité bonne chance aux équipes finalistes, qui passeront leur concours régional demain, le 13 Octobre 2020.

Le MESRI partenaire stratégique du Groupe Huawei au Sénégal, a été représenté par le Pr. Olivier Sagna, directeur des Étudeset de la Coopération (DEC) de la Directiongénérale de l’Enseignement supérieur (DGES) du MESRI. Mr Sagna a salué l’initiative de Huawei : « en tant que représentant du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, nous nous réjouissons de cette initiative de Huawei qui est en phase avec les priorités des politiques publiques au plan national comme au plan sectoriel. », cette initiative entrant dans le cadre du PSE « En effet, comme vous le savez, à l’échelle nationale, le renforcement du capital humain est l’un des trois piliers du Plan Sénégal Émergent, le PSE, et cette activité ? qui vise à ? promouvoir les talents dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC) et à leur permettre de se confronter à ? leurs homologues à l’échelle nationale comme à l’échelle internationale, y concourt sans aucun doute. »

Suite à un décret datant de 2013, le Président de la République avait pris comme décision« Mettre les technologies de l’information et de la communication au cœur du développement de l’enseignement supérieur et de la recherche pour améliorer l’accès à l’enseignement supérieur et l’efficacité du système ». Mr Sagna ainsi évoqué les nombreuses réalisations du MESRI suite à cette décision, notamment la création de l’UVS ( Université Virtuelle du Sénégal ), la création de le plateforme Campusen etc parmi tant d’autres. Des investissements dans le volet numérique qui ont permis d’amoindrir les conséquences de la Covid 19 dans le secteur de l’éducation nationale avec l’appui du groupe Huawei, dans le cadre de son programme « LEARN ON », qui a permis à plusieurs étudiants inscrits dans les académies de Huawei, de se certifier à distance en ligne, gratuitement, durant le confinement.

« Dans ce contexte, le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation félicite Huawei pour ses nombreuses initiatives concourant au renforcement des formations dispensées à nos étudiants et à nos étudiantes dans les établissements d’enseignement supérieur, publics comme privé, en les professionnalisant encore un peu plus, à travers le programme Seeds for the Future ou encore à ? travers le programme des académies Huawei. » Mr Sagna a terminé son discours en félicitant les lauréats, leur invitant a « entre les ambassadeurs de notre système d’enseignement supérieur et vous préparez à aller, demain, à la conquête du monde dans le secteur du numérique et d’y représenter dignement le Sénégal et l’Afrique. »

La cérémonie s’est poursuivie par le discours a distance de Son Excellence l’Ambassadeur du Sénégal en Chine, Mr Mamadou Ndiaye. Félicitant a son tour Huawei pour son initiative : « Je voulais tout d’abord féliciter Huawei qui en organisant cette compétition montre l’intérêt tout particulier qu’il accorde à l’éducation et à la formation de jeunes et ajoute une nouvelle dimension à ses efforts en faveur du développement économique et du progrès technologique de notre pays. »

L’Ambassadeur est convaincu que l’économie d’un pays passe par les TIC, « L’exemple de la Chine est à ce propos assez illustratif de la contribution des TIC dans l’économie d’un pays ». Il félicite également les étudiants, « Chers participants si vous avez étés choisis pour prendre part c’est par ce que vous possédez les aptitudes qui vous confèrent déjà le statut de talent dans le domaine de TIC, je vous félicite en vous encourage à persévérer dans la voie de l’excellence où vous avez choisi de vous illustrer. » et les encourage a s’instruire davantage car étudiant un domaine en perpétuelle changement et innovation.

Enfin, M. Mor Ndiaye MBAYE, Directeur du Cabinet du Ministère de l’Économie numérique et des Télécommunications du Sénégal a clos la cérémonie, en encourageant également les étudiants, « Je tiens à féliciter les étudiants qui ont bénéficié de cet important programme « Seeds for the future » de Huawei, et les encourager à persévérer dans l’effort consenti. » A l’instar de ses collègues, il a également apprécié l’implication de Huawei dans le secteur éducationnel. Interroge sur le sujet, il répond : « Le Programme « Seeds for the Future » est une initiative de Huawei qui, dans le cadre de sa Responsabilité Sociale d’Entreprise, vise à aider les jeunes férus de technologie à acquérir les compétences et l’esprit nécessaires pour être compétitifs sur le marché du travail.

Ce programme s’intègre parfaitement dans la politique définie par le Chef de l’État en matière de renforcement de capacités en général, et dans le domaine du Numérique en particulier.

En effet, à travers l’axe-2 du Plan Sénégal Émergent (PSE) et le prérequis-2 de la stratégie « SN 2025 », le Sénégal considère le développement du capital humain comme un levier incontournable pour relever les nombreux défis de la relance économique dans le contexte de la COVID-19, mais aussi et surtout de son émergence soutenue et durable. »

(Source : Seneweb, 17 octobre 2020)

Comments

commentaires

via osiris

Publié aussi sur www.suptic.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.