Tanzanie : Six opérateurs télécoms sanctionnés d'une amende globale de 16,4 millions USD

Posté dans : Actu Technologies 0

Le régulateur tanzanien maintient la pression sur les sociétés télécoms. Il reste déterminé à garantir aux populations une expérience télécoms de haute qualité.

Airtel Tanzania Plc, MIC Tanzania Plc (Tigo), Viettel Tanzania Plc (Halotel), Vodacom Tanzania Plc, Zanzibar Telecoms Plc (Zantel) et Tanzania Telecommunications Company Limited (TTCL) ont écopé d’une nouvelle amende globale de 38,1 milliards de shillings tanzaniens (16,4 millions USD). Mercredi 17 février, l’Autorité de régulation des communications de Tanzanie (TCRA) a indiqué que les six sociétés télécoms sont punies une fois de plus pour mauvaise qualité de service.

Selon James Kilaba (photo), le directeur général de la TCRA, il a été décidé « que chaque fournisseur de services doit utiliser le montant qu’il est tenu de payer pour investir dans l’amélioration du service […] Nous leur avons donné 90 jours et nous avons accepté de signer cet accord spécial. Tout fournisseur qui agit contrairement à cet accord sera puni sans préavis ».

Airtel a été frappé d’une amende de 11,5 milliards de shillings. Pour Tigo, le montant à réinvestir sur son réseau s’élève à 13 milliards de shillings. Vodacom a écopé d’une amende de 7,8 milliards de shillings. Nous avons 3,4 milliards de shillings pour Halotel ; 1,3 milliard de shillings pour TTCL et 1 milliard de shillings pour Zantel.

La nouvelle sanction financière à l’encontre des opérateurs télécoms survient sept mois après la dernière de 540 000 USD qui était intervenue en juillet 2020. Depuis 2015, le régulateur est déterminé à améliorer l’expérience télécoms des populations à travers le pays.

A travers le réseau de haute qualité que le régulateur exige des sociétés de téléphonie, il veut garantir au pays une infrastructure télécoms solide sur laquelle pourra s’appuyer la transformation numérique.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 19 février 2021)

Comments

commentaires

via osiris

Publié aussi sur www.suptic.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.