Sénégal : l’apport du numérique au PIB est de 8%

Posté dans : Actu Technologies | 0

L’apport du numérique dans l’économie sénégalaise ne fait l’ombre d’aucun doute. Son importance a été d’ailleurs évoquée samedi 14 avril 2018 par le ministre du Commerce, de la Consommation, du secteur informel et des PME. Devant des étudiants, professeurs et autres acteurs venus assister à la cérémonie de remise de parchemins des promotions 2016/2017 de la section informatique du département de Mathématique et Informatique de la Faculté des Sciences et Techniques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Alioune Sarr a demandé aux récipiendaires de se remettre en cause : « Il faut faire des mises à jour tous les deux ans. »

Le thème de ces portes ouvertes qui marquent la remise de parchemins de la 27ème promotion en master est axé sur « le numérique au service du développement ».

Dns ses échanges avec les participants, Alioune Sarr a laissé entendre que « le secteur du numérique a été d’un apport important dans l’économie sénégalaise. Il a contribué à hauteur de 8% au PIB, soit près de 585 milliards de FCFA sur un PIB de 7387 milliards FCFA fin 2016.

Dans son intervention, le ministre du Commerce est revenu sur les opportunités offertes par l’informatique en général, et le numérique en particulier. « Il y a l’incubateur à Diamniadio à la disposition des entrepreneurs du secteur. Il pourra héberger leurs projets et entreprises ; en plus aussi du super calculateur qui leur permettra de créer des processus industriels, de libre échange en Afrique, qui est un marché de 1 milliard. Ils doivent se positionner en créateurs d’entreprises et non d’attendre des recrutements », a fait savoir M. Sarr.

Joe Marone

(Source : CIO Mag, 15 avril 2018)

Comments

commentaires

via osiris

Laisser un commentaire