Sénégal : vers l'Interconnexion numérique des centres d'état civil

Posté dans : Actu Technologies 0

La deuxième réunion du comité de pilotage du programme d’appui au renforcement du système d’information de l’état civil et à la consolidation d’un ficher national d’identité biométrique a eu lieu hier, sous la présidence du ministre des Collectivités Territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires.

C’était en présence de l’ambassadrice de l’Union Européenne, Mme Irène Mingasson, du président de l’Association des maires du Sénégal (Ams), Aliou Sall, du Directeur de l’état civil, Aliou Ousmane Sall etc.

Le ministre Oumar Guèye a souligné dans son discours qu’on ne peut rien faire sans un état civil fiable.

Ainsi, le projet permettra d’interconnecter de manière sécurisée et numérisée tous les centres d’état civil afin que chaque personne qui a besoin d’un acte civil puisse l’avoir où qu’elle se trouve au Sénégal.

A l’en croire, l’Etat du Sénégal pilote ce projet avec l’accompagnement financier de l’UE. Pour sa part, la représentante de l’UE dira qu’un bon système d’état civil permet aux gouvernements de mieux appréhender et identifier les besoins réels de leurs populations.

Aussi perme-il d’être plus efficace dans les choix et les priorités et de rationaliser les dépenses, en faisant des économies d’échelle. Selon Mme Irène Mingasson, l’UE a l’obligation de respecter la confidentialité que ce type de projet impose, et bien sûr les lois et règlements en vigueur au Sénégal. Ainsi Civipol et Enabel, sont les deux structures qui vont mettre en œuvre ce programme.

(Source : Social Net Link, 20 novembre 2020)

Comments

commentaires

via osiris

Publié aussi sur www.suptic.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.