Sénégal : Vers la digitalisation du système de l'état-civil

Posté dans : Actu Technologies 0

Le gouvernement mise sur la digitalisation pour faciliter l’accès à l’état-civil, a indiqué, jeudi, Oumar Gueye, ministre Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires.

“Il s’agira aussi de numériser et de digitaliser tout l’état-civil du Sénégal, interconnecter les centre d’état-civil pour faire en sorte que quelqu’un qui est à Dakar ou né dans un endroit reculé, ne soit pas obligé de se déplacer et qu’à partir de Dakar, il obtient son document”, a t-il déclaré.

Oumar Gueye s’exprimait en marge de l’ouverture des travaux de la deuxième réunion du comité de pilotage du programme d’appui au renforcement du système d’informatisation de l’état-civil et à la consolidation d’un fichier national d’identité biométrique au Sénégal.

Ce programme, financé par l’Union européenne, pour un montant de 17 836 192 500 FCFA, vise à contribuer “de manière significative”, à la modernisation de l’état-civil, par un appui au pilotage stratégique et une amélioration de l’offre et de la demande des services d’état-civil.

M. Gueye a assuré qu’il sera possible à partir d’une quelconque localité, d’obtenir un acte de naissance, produit dans une autre “parce que tout est interconnecté, tout est resauté de manière sûre pour que ce document soit fiable à tout de point de vue au Sénégal et même à l’extérieur car, le système sera conçu de la sorte”.

“Nous pouvons même dire sans risque de nous tromper que la base de l’économie d’un pays, démarre d’abord par une parfaite connaissance de sa population de manière et certaine”, a-t-il dit.

“L’état-civil chez nous est transversal. Nous avons de la construction de centres d’état-civil modernes interconnectés, des centres secondaires, des centres principaux à travers tout le territoire national pour éviter aux populations de faire des distances très importantes pour déclarer les naissances”, a ajouté le ministre.

Dans certaines zones, les habitants font plusieurs dizaines de kilomètres faire pour déclarer les enfants, a t-il relevé.

“La mise en place d’un système d’état-civil fiable et pérenne constitue un enjeu majeur de développement pour tout gouvernement.

C’est absolument essentiel à la fois au niveau des personnes et c’est très important aussi au niveau des politiques nationales de population”, a pour sa part indiqué Irène Mingasson, ambassadrice de l’Union européenne au Sénégal.

Elle estime que l’état-civil est “essentiel à toute la politique de planification d’un gouvernement qui doit anticiper les besoins de ses populations”.

“L’Etat-civil est essentiel. Il permet de mieux gérer les mouvements de populations, les frontières. La déclaration de naissance est l’un des droits fondamentaux et universel de tout individu et à vrai dire, l’un de ses droits qui s’ensuivent”, a-t-elle insisté.

(Source : APS, 19 novembre 2020)

Comments

commentaires

via osiris

Publié aussi sur www.suptic.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.