Sénégal : le groupe Myriad choisit Dakar pour lancer sa première filiale en Afrique

Posté dans : Actu Technologies 0

Pour son implantation physique en Afrique, le groupe Myriad n’a pas cherché trop longtemps pour jeter son dévolu sur le Sénégal. C’est en plein cœur de Dakar, sur la Voie de dégagement nord (VDN), que la société spécialisée dans les services mobiles et particulièrement les codes USSD, a décidé d’installer ses bureaux. Non seulement, elle a choisi un endroit très stratégique et prisé de beaucoup d’acteurs du tissu économique, mais aussi l’entreprise s’est implantée presque dans le même voisinage que son partenaire historique, Orange.

Un marché plus que prometteur

Entre l’opérateur historique, leader sur le marché des télécommunications au Sénégal et Myriad Connect, c’est un solide partenariat qui remonte à plus de 20 ans, raconte le directeur général qui vient d’inaugurer la nouvelle filiale à côté de l’Harmattan Sénégal. Accompagné de ses équipes, Fabien Delanaud estime le marché des codes USSD au niveau du Sénégal à plusieurs dizaines de milliards de francs CFA. Et ce, d’autant que l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a procédé à une libéralisation, puisque jusqu’alors, c’était presque l’apanage des opérateurs télécoms.

L’Afrique reste le premier marché de Myriad Groupe

La société suisse avec la « majorité de l’équipe en France », précise le CEO, fonde beaucoup d’espoir sur le continent et reconnait surtout que c’est important qu’il soit auprès de ses clients. « On a décidé d’être près de notre premier client et de continuer à grandir à partir d’ici », nous confie monsieur Delanaud, qui se dit fier de cette première implantation en Afrique. La société peut s’estimer honorée d’être un vieux partenaire d’Orange pour prendre en charge toute la partie USSD de la société de téléphonie. Orange Money a fortement contribué au chiffre d’affaires estimé à 1022 milliards en 2018. Dans les pays de présence en Afrique, la filiale dédiée aux services financiers a assuré un chiffre d’affaires de 62 milliards FCFA, soit une hausse de plus de 36 % par rapport à l’année précédente.

Et si un deuxième bureau s’ouvrait à Nairobi ?

Le Kenya, pays du Mpsa, pourrait certainement abriter la filiale suivante en Afrique. Et pour cause, « on travaille beaucoup » là-bas, « où on a des représentants, pas encore de filiale et on travaille beaucoup avec les banques sur les solutions d’auto -certification et si on regarde comment on veut s’étendre, pour l’Afrique de l’Ouest, on veut le faire à partir du Sénégal et pour l’Afrique de l’Est, à partir du Kenya, et pour l’Afrique du Sud, on commence à regarder », explique encore le directeur général du groupe Myriad qui a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 5 millions 500.000 euros en 2018.

Elimane

(Source : CIO Mag, 13 février 2020)

Comments

commentaires

via osiris

Publié aussi sur www.suptic.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.