Regain de violence à Buéa au Cameroun

Posté dans : SenActualités | 0

Au Cameroun, les séparatistes attaque de plus en plus les grande villes alors que ce n’était pas le cas avant.

Au moins 4 personnes ont été tuées à Buea, la capitale de la région Anglophone du sud-ouest Cameroun.

Les séparatistes armées qui ont décrété des journées villes mortes tous les lundis voulaient contraindre les habitants de cette partie a respecte ce mot d’ordre en s’attaquant en pleine journée se sont aux forces de l’ordre positionner dans la ville.

Ils voulaient contraindre les habitants de cette partie du pays a respecter ce mot d’ordre en s’attaquant en pleine journée aux forces de l’ordre positionnés dans la ville.

C’est la toute première fois que cette ville subit une attaque pareille depuis le début de la crise qui secoue les régions anglophones du Cameroun.

Ces attaquent se multiplient alors que le gouvernement entend exécuter des cette semaine son plan d’assistance humanitaire dans ces villes anglophone.

A Bamenda capitale de la région anglophone du Nord ouest, un groupe de séparatistes armées a incendié quatre taxis et plusieurs motos vers Bambui qui est un quartier universitaire.

Des coups de feu ont été tirés en l’air par ces séparatistes pour contraindre les population a fermer boutiques et cesser tout autres activité hier lundi comme tous les lundi, décréter depuis 2016 par les séparatiste journée villes mortes.

Aussi à Buea capitale de la région anglophone du sud Ouest, un autre groupe de séparatistes armées s’est attaquer aux forces de l’ordre en plein centre ville, questions de faire respecter la ville morte.

BBCAfrique

Comments

commentaires

Laisser un commentaire