Réduction des factures téléphoniques : « l’Etat doit obliger l’administration à utiliser l’intranet administratif », selon Cheikh Bakhoum

Posté dans : Actu Technologies | 0

Le Directeur de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE) est d’avis que l’Etat doit obliger l’administration à utiliser l’intranet administratif au détriment des messageries commerciales pour mieux rationaliser les dépenses et alléger sa facture téléphonique.

« En 2012, la facture téléphonique de l’Etat était de 22 milliards. En 2015, elle est passée à 16 milliards. Parce que dès 2012, certaines lignes de l’administration ont été coupées et celles de non ayant droits suspendues. En 2014, un comité a été mis en place dans ce sens et la facture de l’administration centrale est passé à 13 milliards en 2018. Cela veut dire que des efforts ont été faits pour rationaliser les dépenses de téléphone », a soutenu Cheikh Bakhoum, ce dimanche dans l’émission Grand Jury de la RFM. Toutefois, admet-t-il, « avoir des factures de 16 milliards de téléphone et Internet par an dans l’administration, c’est trop.

Et de souligner, « l’Etat a quand même mis en place 4500 km de fibres optiques et connecté plus de 1500 bâtiments administratifs. Aujourd’hui, l’administration a la possibilité de communiquer dans l’intranet administratif, mais certains ne le font pas ».

Selon Cheikh Bakhoum, « il faut qu’on aille vers cela, vers l’obligation d’utiliser l’intranet administratif dans l’administration pour rationaliser les dépenses de téléphone. Nous disposons d’une surcapacité dans ce domaine, donc, il faut utiliser cette infrastructure ».

(Source : Leral, 11 août 2019)

Comments

commentaires

via osiris

Laisser un commentaire