Nigeria : la NCC accuse Google d’opérer illégalement dans le pays avec son service d’Internet sans fil Google Station

Posté dans : Actu Technologies | 0

La Commission des Communications du Nigeria (NCC) accuse la société américaine Google d’opérer illégalement au Nigeria où elle fournit de l’Internet sans fil gratuit à Abuja et à Lagos via son service Google Station lancé en juillet 2018.

Dans un courrier envoyé au Conseil présidentiel pour un environnement favorable aux entreprises (PEBEC), relevant du bureau du vice-président, le régulateur télécoms explique que « Google opère au Nigéria sans avoir obtenu de licence de la part de la Commission, ce qui implique qu’il ne paye pas les taxes, redevances et impôts applicables payés par les autres acteurs du secteur des télécommunications ».

Lors de la cérémonie de lancement de Google Station, à laquelle avait pris part Yemi Osinbajo, le vice-président, Google avait annoncé le déploiement de 200 points d’accès Wi-Fi à travers cinq villes du Nigéria d’ici un an pour connecter des millions de personnes. Pour la NCC, au-delà de l’absence de licence, « il existe plusieurs autres irrégularités dans la structure à travers laquelle Google fournit actuellement son Wi-Fi public gratuit ».

La commission dit qu’elle lui a demandé de fournir des informations qui clarifieront certains problèmes qui se sont posés, mais Google « n’a jusqu’à ce jour pas réussi à fournir les informations demandées, ce qui a bloqué les efforts pour résoudre les problèmes ».

Dans un communiqué, Google a déclaré que son service Google Station fonctionne légalement au Nigeria. La société a indiqué qu’elle collabore « avec toutes les parties pour clarifier tous les problèmes ».

(Source : Agence Ecofin, 18 mars 2019)

Comments

commentaires

via osiris

Laisser un commentaire