Nigeria : 21 millions d'abonnés restent menacés de suspension d'accès aux télécoms

Posté dans : Actu Technologies 0

Depuis le 14 décembre 2020, le Nigeria renforce l’identification de ses abonnés télécoms. Près de 143 millions de cartes SIM sont déjà en règle sur les 207 millions enregistrées. Les opérateurs télécoms jugent cette progression encourageante.

Près de 21 millions d’abonnés télécoms demeurent encore menacés de suspension d’accès au réseau télécoms au Nigeria. Gbenga Adebayo, le président de l’Association des opérateurs de télécommunications agréés du Nigeria (ALTON), l’a déclaré le mercredi 20 janvier.

Il réagissait aux déclarations du gouvernement qui indiquait que 47,8 millions de numéros d’identification nationale (NIN) ont déjà été fournis aux opérateurs télécoms, à trois semaines de la date butoir du 9 février 2021 fixée par le gouvernement pour l’identification de tous les utilisateurs de services télécoms.

« Nous avons collecté 47,8 millions de NIN […] sur une moyenne d’environ 3,5 cartes SIM par personne multipliée par 47,8 millions, c’est environ 167 millions d’abonnés identifiés. Maintenant, si nous prenons un chiffre inférieur, disons une moyenne de trois cartes SIM par personne, cela représente environ 143 millions de cartes SIM identifiées », a déclaré Gbenga Adebayo.

« Si nous prenons ces 143 millions de cartes SIM et les comparons aux 207 millions d’enregistrements d’abonnés que nous avons, alors les chiffres ne semblent pas mauvais. Parce que vous examinerez environ 63 ou 64 millions de cartes SIM qui n’ont pas de NIN […] cela signifie alors que nous avons environ 20 à 21 millions de personnes encore sans NIN », a-t-il poursuivi.

C’est depuis le 14 décembre 2020 que le Nigeria renforce l’identification de ses abonnés aux services télécoms. Le pays veut en finir une fois pour toutes avec les SIM mal identifiées. Il en va de la sécurité nationale.

Avec des données sûres, le gouvernement pourra aisément identifier tout numéro de téléphone et son propriétaire impliqués dans des activités contraires à la loi. Ces données lui permettront également de produire des prévisions claires sur le développement du marché télécoms.

(Source : Agence Ecofin, 21 janvier 2021)

Comments

commentaires

via osiris

Publié aussi sur www.suptic.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.