Ndèye Anta Diouck lauréate du concours Blog4dev de la Banque mondiale

Posté dans : Actu Technologies | 0

Ndèye Anta Diouck est âgée de 20 ans. La jeune étudiante devient lauréate du concours international Blog for développement (Blog4Dev) organisé par la Banque Mondiale pour les jeunes africains entre 18 et 30 ans.

En lançant cette compétition, la banque mondiale a voulu comprendre comment les jeunes africains peuvent contribuer par le numérique au développement, d’où l’intitulé de la thématique « Selon vous, quelles sont les solutions pour améliorer les compétences dont auront besoin les jeunes africains pour se préparer à l’économie numérique et aux emplois de demain ? »

Dans le texte de près d’une page, l’auteure a indiqué que le système éducatif sénégalais a besoin d’être mis à jour. Pour en arriver là, Ndeye Anta Diouck pense qu’il « faudra des infrastructures adéquates et des éducateurs dûment formés. Elle a invité les dirigeants à éviter les investissements non productifs et à prendre en considération l’importance d’investir dans le capital humain ».

La lauréate à travers son texte a fait savoir qu’il faut encourager l’adoption du numérique et réduire la théorie. Dans son argumentaire qui a retenu surtout l’attention du jury, on peut citer cette réflexion : « Nous pouvons être compétents sans toutefois être armés des bonnes compétences. Or, c’est exactement cette qualité qui fait la différence sur le marché du travail, tant à l’échelle nationale qu’internationale.

Il est donc primordial de rendre les jeunes opérationnels, notamment en diminuant la théorie dans les établissements, pour mieux prôner la pratique. Les connaissances théoriques acquises lors de la transmission des compétences devront ainsi aboutir à des mises en applications concrètes . »

En plus de sa licence en sciences économiques à l’UCAD (FASEG), Ndeye Anta Diouck suit une formation professionnelle à l’Institut de management de Dakar (IMAN). Elle consacre le reste de son temps à aider sa maman dans son petit commerce de fruits et divers. Elle est considérée comme brillante et courageuse.

Elle n’est pas la seule lauréate. Isabelle MEMADJI, l’est aussi pour son pays le Tchad. Elle est étudiante en Master 2 en gestion qualité-hygiène-sécurité-environnement à l’Institut supérieur de management (ISM) à Dakar au Sénégal.

Joe Marone

(Source : CIO Mag, 23 avril 2019)

Comments

commentaires

via osiris

Laisser un commentaire