Maroc : le ministère de la Communication invite la presse digitale à se conformer à la nouvelle législation

Posté dans : Actu Technologies | 0

Au Maroc, le ministère de la Culture et de la Communication vient d’annoncer une série de mesures administratives destinées à obliger la presse électronique à respecter la nouvelle réglementation de son activité. L’information a été rendue publique par un communiqué de presse issu du département ministériel.

A titre de rappel, une nouvelle réglementation avait été adoptée en 2016 pour la presse électronique. Les principaux changements, par rapport à l’ancienne loi, concernaient notamment la mention, dans la page d’accueil de tout quotidien digital, du nom du directeur de publication, la qualité des personnes chargées de la direction, l’adresse du journal électronique et de l’hébergeur, ainsi que le nombre quotidien de visiteurs.

Conscients des efforts nécessaires pour se conformer aux nouvelles règles, les autorités ont accordé une année à la presse électronique pour y parvenir. Pourtant jusque-là, de nombreux médias ne sont toujours pas en règle.

Le ministère de la Communication a donc annoncé la mise en œuvre prochaine de mesures destinées à favoriser le respect des nouvelles règles. Les autorités ont également rappelé les avantages de la nouvelle réglementation. Elle accorde notamment, à titre gratuit, aux quotidiens digitaux, un nom de domaine national avec l’extension press.ma, et des mesures incitatives publiques.

Servan Ahougnon

(Source : Agence Ecofin, 17 août 2018)

Comments

commentaires

via osiris

Laisser un commentaire