Mali : le régulateur télécoms a procédé à une baisse des tarifs voix et SMS

Posté dans : Actu Technologies 0

Au terme d’une étude portant sur les marchés pertinents du réseau mobile, menée de décembre 2018 à février 2019 en collaboration avec les sociétés Sotelma SA, Orange Mali SA et Atel SA, l’Autorité malienne de régulation des télécommunications/Tic et des postes (AMRTP) a revu à la baisse les tarifs voix et SMS.

Le tarif de la minute d’appel est ainsi passé de 108 FCFA (0,18 USD) à 81 FCFA (0,14 USD) tandis que le SMS qui coûtait 30 FCFA (0,05 USD) est désormais facturé à 10 FCFA (0,02 USD).

Lors de son 2e forum « AMRTP – Association des consommateurs », le 12 décembre 2019, le régulateur télécoms a déclaré que l’étude était nécessaire pour apporter plus de lisibilité, de transparence et d’équité pour le consommateur sur le marché télécoms national. L’organe de contrôle a indiqué que le rapport de l’étude avait en effet démontré entre autres une absence de dynamisme concurrentiel, une multitude de promotion et bonus qui ôtait aux tarifs affichés toute signification, empêchant les consommateurs d’identifier clairement le coût de leur communication.

Les nouveaux tarifs voix et SMS, bien que l’AMRTP soutient qu’ils sont effectifs depuis le 1er novembre 2019, les opérateurs télécoms semblent ne pas les respecter. Le président de l’Association des consommateurs téléphoniques, Adama Traoré, a déclaré que les consommateurs disent ne pas sentir l’effet de cette réduction.

L’AMRTP a aussi annoncé que des démarches sont en cours pour réduire également les tarifs des forfaits Internet.

(Source : Agence Ecofin, 13 décembre 2019)

Comments

commentaires

via osiris

Publié aussi sur www.suptic.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.