Mali: 3 soldats français blessés dans une attaque-suicide

Posté dans : SenActualités | 0

L’un des soldats, plus grièvement blessé, a été rapatrié en France. Leur pronostic vital n’est pas engagé.
Trois soldats français de l’opération Barkhane ont été blessés, jeudi matin, lors d’une attaque suicide. C’est ce que révèle l’état-major des armées au JDD. L’attaque a eu lieu alors que les soldats étaient à bord d’un véhicule de l’avant blindé (VAB), près de Gao, au Mali. L’attaque a été perpétrée au moyen d’un véhicule piégée.

Trois soldats ont été blessés, dont l’un d’entre eux plus grièvement. Il a été rapatrié en France dans la nuit, où il est hospitalisé, mais son pronostic vital n’est pas engagé. Les deux autres soldats, plus légèrement touchés, ont été pris en charge à Gao.

4 000 soldats français sur place
L’opération Barkhane est menée dans le Sahel par l’armée française pour lutter contre les groupes armés salafistes djihadistes de la région. Débutée en 2014, elle mobilise près de 4000 militaires. Depuis le début de l’intervention française, 20 soldats ont été tués au Mali, dont deux en 2017.

Pour sécuriser la région, la Mission des Nations unies au Mali, la Minusma, comporte 12.000 soldats.
Une force conjointe des pays du G5 Sahel (Mali, Tchad, Burkina Faso, Niger, Mauritanie) doit monter en puissance pour atteindre au moins 5.000 hommes d’ici au printemps prochain.

AFP

Comments

commentaires

Laisser un commentaire