L’UPU annonce un nouveau projet de services financiers numériques

Posté dans : Actu Technologies | 0

L’Union postale universelle (UPU) a officiellement lancé un projet de services financiers numériques qui devrait toucher jusqu’à 800 000 personnes et entreprises en Afrique, en Asie et dans le Pacifique dans le cadre de son Mécanisme d’assistance technique à l’inclusion financière (FITAF) en 2019.

Le jeudi 13 décembre 2018, le directeur général de l’UPU, Bishar A. Hussein, a annoncé que les postes du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, de Kiribati, de Nauru, du Pakistan, du Rwanda, des Tonga et du Viet Nam seraient les premières à bénéficier du programme qui se concentre sur la promotion de l’inclusion financière et la numérisation des services financiers postaux.

S’exprimant lors d’une table ronde intitulée “Renforcer l’inclusion financière grâce à l’argent mobile” lors de la Semaine africaine du commerce électronique de la CNUCED à Nairobi, M. Hussein a déclaré que l’UPU « agissait concrètement pour développer la finance numérique par le biais de la poste sur le terrain, afin de tirer parti des avantages des populations et des entreprises mal desservies »

« Nous établissons des partenariats avec des donateurs internationaux et le secteur privé pour aider les postes dans leur passage au numérique », a ajouté le directeur général.

Selon la Banque mondiale, 1,7 milliard d’adultes n’ont toujours pas accès aux services financiers formels. Un milliard de personnes exclues sont des femmes. Avec plus de 670 000 points de vente desservant certaines des régions les plus reculées du monde, la Poste est un partenaire idéal pour renforcer l’inclusion financière.

FITAF aide les postes à renforcer leur capacité à offrir des services financiers numériques pouvant atteindre n’importe qui, n’importe où, à tout moment, offrant aux citoyens un lieu sûr pour conserver leur argent et permettant aux petites entreprises d’accéder au financement dont elles ont besoin pour se développer et contribuer à l’économie. Le programme contribue également au Programme de développement durable à l’horizon 2030 en renforçant le rôle de la Poste en tant que prestataire de services publics.

Les projets annoncés aideront quatre opérateurs postaux à mettre en place des solutions financières mobiles pour les services de paiement, d’épargne et d’assurance, et cinq autres à comprendre et à explorer les opportunités offertes par la finance numérique.

À travers la FITAF, l’UPU souhaite mettre en œuvre 20 projets novateurs de services financiers postaux numériques d’ici la fin de 2020. Un deuxième appel à projets a également été annoncé lors de la réunion.

Gaëlle Massang

(Source : Digital Business Africa, 15 décembre 2018)

Comments

commentaires

via osiris

Laisser un commentaire