Les acteurs financiers invités à mieux prendre en compte le digital

Posté dans : Actu Technologies 0

Le secrétaire exécutif de l’Observatoire de la qualité des services financiers (OQSF), Habib Ndao, a invité mardi à Dakar les acteurs financiers à davantage prendre en compte le digital et la problématique du financement innovant en général, dans le cadre de la promotion de l’inclusion financière en vue d’accroitre la performance de l’émergence de l’économie sénégalaise.

“La digitalisation tout comme la problématique du financement innovant constituent autant de défis dans le cadre de la promotion de l’inclusion financières que les acteurs financiers doivent prendre en compte en vue d’accroitre la performance de l’émergence de notre économie”, a-t-il déclaré.

M. Habib Ndao représentait le ministre des Finances et du budget au forum portant sur le thème “Relations institutions financières/ clients : la digitalisation, un levier pour une meilleure inclusion financière”.

Selon lui, cette thématique “met en exergue singulièrement des préoccupations permettant assurément de circonscrire le rôle de la digitalisation pour une meilleure inclusion financière des populations ainsi que des mécanismes innovants pour un accompagnement efficient des TPE/PME”.

Il signale que ce forum se tient dans un contexte marqué par le démarrage, sous l’égide de la BCEAO, de la deuxième édition de la Semaine de l’inclusion financière qui se tiendra du 18 au 23 novembre.

L’accès aux services financiers a-t-il dit “est la première étape vers l’inclusion sociale et la croissance économique, et constitue de ce point de vue un droit universel”.

Dans cette optique, “le digital est le nouveau paradigme capable de promouvoir un secteur financier accessible à tous et adapté aux besoins des populations à bas revenus et des PME/TPE”, a-t-il indiqué.

“Il s’agit là également d’enjeux majeurs qui s’inscrivent en droite ligne des orientation du chef de l’Etat, Macky Sall, à travers les objectifs stratégiques déclinés dans le PSE, qui accorde un intérêt prioritaire à l’approfondissement du système financier de base adapté et accessibles à tous”, a ajouté M. Ndao.

A l’en croire, cette rencontre, “grâce aux échanges de qualité”, devrait apporter “des opportunités à tirer de la digitalisation des outils de financement innovant pour nos PME/TPE, en vue de lutter contre l’exclusion financière et la pauvreté monétaire, notamment au niveau des couches les plus vulnérables de la population”.

La directrice de “Réussir Business Group”, Khady Ciss Wade, initiatrice du forum, a promis de pérenniser cette manifestation “avec l’appui des partenaires pour relever la qualité du débat économique au Sénégal”.

“Il s’inscrit naturellement dans la volonté de Réussir Business Group d’innover et d’offrir aux acteurs financiers l’occasion de revenir sur leurs démarches et stratégies générales en matière de relation client”, a-t-elle fait valoir.

(Source : APS, 12 novembre 2019)

Comments

commentaires

via osiris

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.