L’Egypte travaille sur plusieurs grands projets spatiaux qui devraient arriver à maturité d’ici 2022

Posté dans : Actu Technologies 0

D’ici 2022, l’Egypte veut lancer trois satellites dans l’espace. Deux (dont un pour l’observation de la Terre) en partenariat avec la Chine, et un dédié à l’éducation en collaboration avec une société allemande. Le projet de satellite panafricain AfDev-Sat quant à lui est en pause à cause du coronavirus.

Le président-directeur général de l’Agence spatiale égyptienne, Mohamed El-Qosi, a révélé quelques informations sur divers projets sur lesquels le pays planche actuellement, rapporte arabnews.com le 12 septembre 2020. Il a indiqué que l’Egypte prépare le lancement de deux satellites, en 2021 et 2022, en collaboration avec la Chine. L’un de ses équipements spatiaux aura une capacité d’imagerie à haute résolution et servira à l’observation de la Terre.

Selon Mohamed El-Qosi, le lancement des deux satellites, « résultat de relations politiques solides entre le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et le président chinois Xi Jinping », est planifié depuis septembre 2019. Leur construction va démarrer en Egypte et en Chine suite à la l’achèvement de la première phase du projet qui portait sur la construction d’un centre d’assemblage de satellite.

Mohamed El-Qosi a indiqué que l’Egypte est également impliquée dans un autre projet de fabrication de satellite avec une société allemande dans laquelle l’Agence spatiale égyptienne détient une participation de 45%. C’est dans le cadre du projet Universities Moon. Le satellite éducatif, fruit d’un partenariat avec plusieurs universités, sera lancé en juillet 2021.

Enfin, pour ce qui est du projet de satellite panafricain, baptisé African Development Satellite Initiative (AfDev-Sat), mené depuis 2019 en collaboration avec l’Ouganda, le Nigeria et le Soudan, le projet est retardé à cause de la pandémie. Il retiendra à nouveau toute l’attention des différents partenaires une fois que les conditions sanitaires mondiales se seront améliorées.

(Source : Agence Ecofin, 15 septembre 2020)

Comments

commentaires

via osiris

Publié aussi sur www.suptic.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.