L’Egypte investit dans la qualité de ses télécommunications en se dotant d’un centre national de surveillance des TIC

Posté dans : Actu Technologies | 0

Le ministre des Communications et de la Technologie de l’information, Amr Talaat, a inauguré le centre national de surveillance des services TIC, affilié à l’Autorité nationale de réglementation des télécommunications (NTRA), la semaine dernière.

La structure qui est basée au Smart Village, traduit la volonté du gouvernement égyptien d’améliorer la qualité des services de télécommunication et d’Internet fournis aux citoyens, en prenant toutes les mesures proactives nécessaires pour inciter les sociétés télécoms à maintenir un haut niveau de performance.

Le Centre national de surveillance du service TIC va mesurer périodiquement la qualité des services vocaux et Internet fournis par les entreprises de télécommunications opérant en Égypte. Les services seront mesurés dans 94 zones, 70 routes principales et 25 espaces de rassemblement publics à l’échelle nationale, tels que les centres commerciaux et les institutions gouvernementales à forte densité.

Dans un esprit de transparence, les données récoltées par le Centre seront mises à la disposition du public à travers les rapports mensuels publiés sur le site web de la NTRA (http://www.tra.gov.eg/).

Cette action permettra de tenir les consommateurs informés sur les performances des entreprises de télécommunications, leur facilitant ainsi le choix de réseau sur lequel s’abonner selon leurs besoins.

Selon le ministre Amr Talaat, la réalisation du Centre a nécessité un investissement financier de 50 millions de livres égyptiennes. De plus, la NTRA s’est associée à la société allemande Rohde and Schwarz, spécialisée dans les tests et la mesure des services de TIC, pour acquérir l’expertise indispensable à l’utilisation des machines modernes qui serviront aux tests.

Le premier rapport de mesure de la qualité des services de TIC sera publié le 1er septembre, a annoncé le ministre des Communications et de la Technologie de l’information.

(Source : Agence Ecofin, 15 juillet 2019)

Comments

commentaires

via osiris

Laisser un commentaire