Le Sénégal lance sa stratégie d’exportation de services informatiques et d’externalisation des processus métier (IT/BPO)

Posté dans : Actu Technologies | 0

Le mardi 16 Avril 2019, les acteurs du numérique sénégalais se retrouveront au King Fahd Palace, à l’occasion du Salon International des Professionnels de l’Economie Numérique (SIPEN 2019) pour le lancement officiel de la stratégie à l’export des technologies de l’information et l’externalisation des processus métiers (IT/BPO).

Ce lancement est l’aboutissement de consultations public-privé menées depuis mai 2018 et qui ont permis d’élaborer une stratégie opérationnelle, arrimée à la SN 2025, et de définir un plan d’action pour positionner le Sénégal comme leader africain dans le commerce des services numériques.

Un positionnement à l’international primordial

Le Sénégal comme de nombreux pays se positionne à l’international pour attirer les investisseurs, tout en développant une offre de services numériques orientée à l’export, afin de conquérir de nouveaux marchés régis aujourd’hui par l’accélération des besoins en digitalisation.

Une expertise digitale sénégalaise à la conquête des marchés étrangers

Le Sénégal dispose d’atouts certains pour être un acteur majeur dans la transformation digitale et faciliter l’accélération de la croissance africaine. La performance des PME sénégalaises à l’export en témoigne. Le secteur IT/BPO est en croissance constante en plus d’être très orienté à l’export, notamment vers le marché régional ouest-africain. Avec plus de 5 % de son PIB réalisé dans la filière du numérique et une solide expertise à l’export dans des domaines tels que l’ingénierie d’application sur mesure, le développement mobile, les solutions de paiement électronique, l’intégration de solutions, le big data, le cloud, les fintech ou encore la dématérialisation, le Sénégal a le potentiel pour devenir un carrefour de l’innovation numérique en Afrique subsaharienne.

Le Sénégal a le potentiel pour devenir un carrefour de l’innovation numérique en Afrique subsaharienne.

Cette grande tradition d’exportation fait que plusieurs de nos entreprises font une grande partie de leur chiffre d’affaires à l’international, selon Antoine Ngom, le Président de l’Organisation des Professionnels des TIC du Sénégal pour qui, cette dynamique restait cependant jusque-là désorganisée et se faisait de manière dispersée, sans réelles orientations stratégiques. La stratégie export IT-BPO permet d’organiser de manière plus efficace cette dynamique en dotant le Sénégal d’une vraie stratégie d’exportation des services IT-BPO », ajoute-t-il.

(Source : Social Net Link,13 avrl 2019)

Comments

commentaires

via osiris

Laisser un commentaire