La Tanzanie veut se doter d’une infrastructure à clé publique nationale pour sécuriser les transactions électroniques

Posté dans : Actu Technologies | 0

Le gouvernement de Tanzanie veut se doter d’une infrastructure à clé publique nationale (NPKI). A travers l’Autorité de régulation des communications de Tanzanie (TCRA), il a lancé un appel d’offres pour recruter un consultant qui sera chargé de la mise en oeuvre de ce système d’authentification. La PKI, la Tanzanie veut l’implémenter pour sécuriser les transactions électroniques dans le pays.

En effet, la PKI, l’ensemble des solutions techniques basées sur la cryptographie, permettra de protéger les documents et diverses transactions en ligne. En les cryptant, seuls ceux autorisés à les manipuler pourront y avoir accès.

La PKI, qui délivre des certificats numériques pour le chiffrement et la signature numérique, garantira ainsi la confidentialité (accès au document par le seul destinataire légitime), l’authentification, l’intégrité (non-altération accidentelle ou intentionnelle du message) et la non-répudiation (l’auteur d’un message ne pourra pas le renier), lors des transactions électroniques engagées par les différentes parties impliquées.

La PKI offrira à ses utilisateurs un niveau de service élevé dans la protection de la vie privée, mais aussi dans le contrôle de l’accès à l’information.

(Source : Agence Ecofin, 14 septembre 2018)

Comments

commentaires

via osiris

Laisser un commentaire