La Tanzanie fournira de la connectivité à haut débit au Mozambique

Posté dans : Actu Technologies 0

Des leçons retenues de 2020, le Mozambique, comme plusieurs nations africaines, a fait du développement du haut débit une priorité pour son développement. Son voisin, la Tanzanie, est disposé à l’accompagner dans le renforcement de ses capacités Internet.

La Tanzanie fournira de la connectivité à haut débit par fibre optique au Mozambique. Le contrat de 2,4 milliards de shillings tanzaniens (USD) signé à cet effet, a été dévoilé la semaine dernière à la presse par le ministre tanzanien des Communications et des Technologies de l’information, Faustine Ndugulile (photo). La connectivité Internet que fournira la Tanzanie au Mozambique se fera à travers son réseau national de fibre optique (NICTBB) dont l’extension jusqu’à la ville de Mangaka, à la frontière, a été confiée à la société Raddy Fiber Solution.

Le ministre a indiqué que l’interconnexion se fera entre les villes frontalières tanzanienne et mozambicaine de Mangaka et Mtambaswala, soit une distance de 72 kilomètres. « De même, des systèmes de transmission seront installés dans les stations de Masasi et Mtambaswala pour faciliter les services de communication à Mtambaswala et à travers le Mozambique », a précisé Faustine Ndugulile. Le chantier qui est entièrement financé par le gouvernement tanzanien, doit être achevé en juillet 2021. Après cela, la capacité data sera vendue au Mozambique.

Une fois l’interconnexion par fibre optique achevée, le Mozambique s’ajoutera à la liste de pays avec lesquels la Tanzanie partage une interconnexion par fibre optique, notamment le Rwanda, le Burundi, le Malawi, l’Ouganda ou encore le Kenya. Avec les capacités Internet acquises auprès de la Tanzanie, le Mozambique qui fait du développement du haut débit l’une des priorités à son développement, veut satisfaire la demande en connectivité à haut débit qui se développe à travers le pays depuis 2020.

Avec un meilleur débit Internet à disposition, le Mozambique pourra surtout soutenir sa transformation économique en modernisant son administration publique, développant une industrie tech innovante et en facilitant l’accès des Mozambicains à davantage de services à valeur ajoutée et à fort impact sur le développement.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 5 avril 2021)

Comments

commentaires

via osiris

Publié aussi sur www.suptic.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.