La plateforme de eLearning atingi compte près d'un million de jeunes africains en première année

Posté dans : Actu Technologies 0

800 000 personnes ont été informées en Afrique avec plus de 100 000 utilisateurs inscrits ; l’apprentissage numérique permet à la jeunesse africaine d’exploiter son potentiel personnel
atingi (atingi.org), la plateforme d’apprentissage numérique du ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) a dépassé les attentes durant la première année suivant sa création. En douze mois, atingi a informé près d’un million d’utilisateurs en Afrique et a déjà permis à 100 000 d’entre eux d’accéder gratuitement à des cours de formation professionnelle et de développement personnel.

atingi est un mot en espéranto qui signifie « accomplir ». Cette plate-forme s’efforce d’améliorer l’employabilité des jeunes grâce à des possibilités d’apprentissage numériques modernes. Grâce à un vaste réseau de partenaires de coopération stratégique, de la politique et des affaires à la science et à la société civile, des contenus éducatifs répondant aux besoins du public africain sont mis à disposition gratuitement via la plateforme atingi.

Bien qu’atingi soit conçu pour les habitants de tous les pays partenaires de la société allemande de coopération pour le développement, l’accent est actuellement mis sur la stimulation de la croissance économique africaine. Le ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement a choisi quatre pays pilotes pour un développement plus intensif, reconnaissant que chacun se trouve à un stade très différent de la transformation numérique, et convient donc comme cas test pour identifier les possibilités de mise à l’échelle panafricaine. La coopération étroite avec les pays pilotes que sont le Togo, le Niger, le Rwanda et le Bénin permet d’évaluer efficacement la proposition d’apprentissage d’atingi, de l’adapter et de répondre aux besoins locaux.

atingi est un pionnier du numérique qui s’efforce d’aider les Africains à exploiter leur potentiel

L’Afrique est reconnue comme une plaque tournante potentielle de la main-d’œuvre mondiale pour le reste du monde en raison de sa population jeune élevée. En effet, d’ici 2030, l’Afrique abritera plus d’un quart de la population mondiale des moins de 25 ans et 15 % de la population active mondiale. Jusqu’à présent, le manque d’accès à une éducation de qualité pour ses citoyens en âge de travailler a été un obstacle majeur à la capacité des pays africains à être compétitifs sur le marché international du travail. Il est donc urgent que le continent élargisse ses effectifs hautement qualifiés en développant des compétences professionnelles pertinentes.

Qu’atingi a réussi à permettre aux habitants de recevoir une éducation et une formation grâce aux technologies les plus récentes

C’est là que le rôle de la transformation numérique prend toute son importance. Les technologies numériques ouvrent de nouvelles voies pour une croissance économique rapide, l’innovation, la création d’emplois et l’accès aux services qui auraient été inimaginables il y a dix ans. Dans ce contexte, les possibilités d’apprentissage et d’orientation en ligne sont essentielles pour permettre aux populations africaines de suivre le rythme de la transformation numérique au-delà de leurs frontières. Cela leur permet non seulement d’être qualifiés pour les emplois de demain, mais également de garantir une économie du savoir plus intégrée qui rapproche l’Afrique, et ses citoyens, du développement de leur potentiel économique et personnel.

En outre, il peut souvent être difficile pour les établissements d’enseignement locaux d’atteindre les populations des zones rurales et peu peuplées des marchés émergents d’Afrique. En réalité, la demande de possibilités d’apprentissage et de compétences professionnelles est forte, mais il existe souvent des obstacles géographiques et infrastructurels, auxquels il est possible de remédier grâce à des offres d’apprentissage en ligne. atingi permet aux utilisateurs d’accéder à tout moment et n’importe où, à des supports d’apprentissage numériques de haute qualité, pertinents au niveau local. Consciente de l’obstacle que représente la connectivité internet, atingi propose également des solutions low-tech et hors ligne.

Un partenariat pour la croissance

Le cadre de coopération pour le développement d’atingi s’appuie sur des partenariats locaux et mondiaux existants. Aux côtés des quatre pays pilotes, un réseau croissant de partenaires de coopération stratégique a émergé pour le développement et la diffusion du contenu d’apprentissage. Des partenaires de renommée internationale tels que Smart Africa (une alliance de 30 ministères africains chargés des questions numériques), l’UNESCO, l’UNICEF, la Banque mondiale ou encore la Fondation Siemens sont les pierres angulaires de la réussite du déploiement d’atingi. C’est précisément l’objectif à long terme du projet : étendre la plate-forme à tous les pays partenaires de la coopération allemande pour le développement dans le monde entier.

Jan-Gerrit Groeneveld, chef de projet d’atingi, est encouragé par le développement et les résultats de la première phase de l’initiative d’atingi. Il note que « l’eLearning est idéal pour le transfert numérique des connaissances et l’amélioration des conditions de vie de bon nombre des habitants de pays africains. La pandémie de coronavirus nous a une fois de plus démontré de façon indéniable l’importance de numériser l’éducation, facilitant ainsi l’accès à tous ».

Il a ajouté qu’atingi a réussi à permettre aux habitants de recevoir une éducation et une formation grâce aux technologies les plus récentes ; à la fois en garantissant que les individus accèdent facilement au développement des compétences et que la transformation numérique en Afrique soit également très avancée. « L’acceptation précoce de la plate-forme d’apprentissage par les utilisateurs a dépassé les attentes initiales, ce qui nous conforte dans l’idée qu’investir dans l’infrastructure de l’éducation numérique sur le continent africain est la bonne façon pour nous de contribuer à exploiter l’énorme potentiel économique local ».

Groeneveld a également noté que pour l’année prochaine, l’objectif d’atingi est d’accroître de manière exceptionnelle le nombre d’utilisateurs, d’étendre les approches qui ont fait leurs preuves dans les quatre pays pilotes à d’autres marchés africains, et de renforcer la coopération avec les entreprises et les organismes contribuant à la création de contenus d’apprentissage de façon continue.

Un contenu polyvalent et adapté au contexte local permet de préparer les jeunes Africains aux emplois de demain

Les jeunes, les femmes et les habitants des régions rurales sont les bénéficiaires cibles de la plate-forme d’atingi. Les cours proposés couvrent un large éventail de sujets, tels que l’orientation professionnelle, la santé, l’esprit d’entreprise et l’agriculture, tous visant à accroître l’employabilité et les compétences de chacun. Ces modules sont élargis et développés de manière ciblée avec l’aide de partenariats locaux et stratégiques. Les étudiants ayant terminé les cours avec succès reçoivent des certificats numériques gratuits qui attestent des compétences acquises et qui peuvent être ajoutés à leur CV. En plus de l’anglais et du français, certains contenus d’apprentissage sont désormais disponibles dans d’autres langues, comme l’espagnol, l’arabe et certaines langues africaines locales.

(Source : GIZ, 14 janvier 2021)

Comments

commentaires

via osiris

Publié aussi sur www.suptic.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.