La Fondation Jack Ma est en quête des dix meilleurs entrepreneurs numériques d’Afrique pour 2019

Posté dans : Actu Technologies | 0

Plus qu’un mois et l’appel à manifestation lancé depuis mars 2019 par la Fondation Jack Ma, destiné à identifier les dix meilleurs entrepreneurs numériques pour l’année, sera fermé. Cette nouvelle édition permettra une fois de plus de récompenser les dix meilleurs tech entrepreneurs d’Afrique, qui construisent une économie plus durable et plus inclusive pour l’avenir.

La compétition qui est ouverte aux 54 nations du continent vise à soutenir et à inspirer la prochaine génération d’entrepreneurs africains dans tous les secteurs. Les vainqueurs se partageront un prix d’un million USD.

En lançant le prix Africa Netpreneur en 2018, Jack Ma, le fondateur du géant chinois de l’e-commerce Alibaba, avait déclaré qu’il s’étalerait sur dix ans avec une enveloppe de 10 millions USD. Au total, c’est 100 tech entrepreneurs que l’homme d’affaires chinois veut faire éclore sur le continent.

Pour postuler à l’appel à manifestation, les entrepreneurs intéressés doivent, entre autres, être des ressortissants de l’un des 54 pays africains et fondateurs d’une entreprise enregistrée dans le pays où ils exercent leurs activités en Afrique. Ils doivent être en activité depuis au moins 3 ans afin de montrer les revenus d’une année à l’autre.

Ils doivent également disposer d’un marché de services / produits adaptés aux besoins du continent. Ils doivent aussi être axés sur la mission avec des valeurs fortes.

Toutes les manifestations se font en ligne sur le site www.netpreneur.africa sur lequel chaque entrepreneur doit d’abord créer son profil.

« La transformation digitale qui se veut inclusive échouera si elle n’englobe pas tout le monde. Je dis cela en pensant en particulier à l’Afrique. Quand j’y vais aujourd’hui et que je rencontre de jeunes entrepreneurs, je les trouve mieux armés que moi-même ou les entrepreneurs chinois d’il y a vingt ans. Ils ont tout pour réussir. De l’énergie, des idées, une jeune génération… La technologie peut être une chance pour l’Afrique. Internet peut faire plus que bien des programmes d’aide au développement imaginés dans le passé », a déclaré Jack Ma qui était à Paris pour le Salon VivaTech tenu du 16 au 18 mai 2019.

« Ce que je peux faire, moi, via l’Africa Netpreneur Prize Initiative, c’est m’engager à apporter 10 millions de dollars sur dix ans pour aider de jeunes entrepreneurs. L’Afrique a besoin de modèles qui réussissent et qui inspirent. Pour changer, l’Afrique doit s’appuyer sur la règle des trois E : entrepreneurs, e-gouvernement et éducation », a-t-il souligné.

(Source : Agence Ecofin, 22 mai 2019)

Comments

commentaires

via osiris

Laisser un commentaire