Grand Prix du président de la République pour l'Innovation numérique : Mouhamadou Lamine Kébé primé

Posté dans : Actu Technologies 0

Avec sa start-up sur l’e-agriculture, le jeune étudiant de l’ESP a misé sur l’intelligence artificielle et l’Internet des objets pour révolutionner la manière de gérer les cultures.

L’édition 2020 du Forum du Numérique a été marquée par la remise du Grand Prix du président de la République pour l’Innovation numérique. Un prix prestigieux que Mouhamadou Lamine Kébé, un étudiant de 24 ans, élève ingénieur en système réseaux et télécommunications à l’ESP (Ecole supérieure polytechnique de Dakar), a remporté en raflant les faveurs du jury, grâce à sa start-up Tolle Bi. Son innovation a porté sur un projet d’e-agriculture utilisant l’Internet des objets, l’intelligence artificielle, des capteurs électroniques et des images satellitaires pour une gestion intelligente et parcimonieuse de l’eau, un contrôle et un suivi de la santé des plantes. Ce prix est accompagné d’un chèque de 20 millions de francs CFA.

Cette année, 129 dossiers de candidature ont participé au concours, dont 69 retenus par le jury, après l’examen de correction administrative de recevabilité. Onze candidats ayant obtenu une note supérieure ou égale à 16/20 se sont qualifiés pour la finale. C’est ainsi qu’a été choisi Mouhamadou Lamine Kébé comme porteur du projet le plus innovant.

‘’Un honneur et une responsabilité pour contribuer à l’économie sénégalaise” que l’intéressé entend perdurer.

Le Grand Prix passe de 20 à 30 millions de francs CFA

Si Mouhamadou Lamine Kébé a été le plus heureux des participants, il n’était pas le seul à l’être. En effet, deux femmes ont aussi gagné 10 millions de francs CFA ; chacune en s’adjugeant les deux prix spéciaux. Il s’agit de mademoiselle Awa Ndiaye (23 ans) qui gagne le Prix spécial jeune avec sa start-up Ndiourel, une plateforme de téléconsultation, de gestion d’agenda sanitaire et de suivi de la santé de la femme et des enfants. Avec sa start-up Mburu, madame Isseu Diop a hérité, quant à elle, du Prix spécial femme. Cette petite entreprise est une plateforme de vente et de distribution de produits locaux à partir d’entreprises communautaires de femmes.

Tout en invitant les jeunes à profiter des opportunités offertes par le numérique et à construire leur légende, le président de la République a promis d’œuvrer avec les lauréats pour l’application des résultats des innovations primées. Et pour stimuler encore plus l’esprit créatif des Sénégalais, Macky Sall a ‘’décidé de porter le Grand Prix du président de la République pour l’Innovation numérique, à compter de l’année prochaine, de 20 à 30 millions de francs CFA, et d’élargir la compétition aux jeunes de 15 à 17 ans”. Jusqu’ici, elle n’était accessible qu’à partir de 20 ans.

Lamine Diouf

(Source : Enquête, 27 novembre 2020)

Comments

commentaires

via osiris

Publié aussi sur www.suptic.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.