Formation en ligne via le MOOC : Ucad-Ugb-Uvs enrôlées dans un programme

Posté dans : Actu Technologies 0

Les Universités Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar, Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis et l’Université virtuelle du Sénégal (Uvs) parmi les universités bénéficiaires du programme « Réseau africain de développement de Mooc pour l’innovation pédagogique dans l’enseignement supérieur ». L’initiative a été lancée le 15 janvier 2018 à Bruxelles en Belgique lors du colloque axé sur « L’innovation pédagogique dans l’enseignement supérieur en Afrique subsaharienne :de la stratégie au terrain ».

Organisé par l’Université libre de Bruxelles et l’Agence universitaire de la Francophonie (Auf), le Reamooc, qui met l’accent sur une formation en ligne ouverte à tous ou Mooc (Massive open online course en anglais), est cofinancé par le programme Erasmus+ de l’Union européenne à hauteur de 870.000 euros,soit environ 565 millions de FCfa .Il est coordonné par l’Université libre de Bruxelles et l’Auf et réunit 10 autres partenaires. Des universités sénégalaises ont été choisies pour intégrer ce projet.

En plus du Sénégal, le Cameroun aussi bénéficie du projet selon un communiqué.

Ce programme, précise le document « consiste à accompagner le développement du Mooc et son intégration dans les curricula par les enseignants des institutions universitaires partenaires du projet au Cameroun et au Sénégal et à l’étendre à d’autres établissements. Pour réussir ce projet, Reamooc mise surtout sur la constitution d’un réseau de partenaires africains qui va assurer la pérennité du programme par le transfert de compétences au sein d’autres institutions ».

Le but final du programme, c’est « d’améliorer l’apprentissage des étudiants dans l’enseignement supérieur en Afrique subsaharienne en favorisant l’adoption de pratiques pédagogiques numériques innovantes au sein des institutions partenaires du projet. Le programme prévoit aussi, dans les trois années de mise en œuvre, la formation de formateurs, la création de pôle d’innovation et de studios vidéo dans des universités africaines, la production de 14 Mooc, la facilitation de stages internationaux et de missions d’accompagnement technique et pédagogique, le lancement de box Online/Offline pour un large accès aux formations, la diffusion de publications entre autres ».

A noter que les opportunités de l’e-Education seront abordées au cours de la 8ème édition de l’IT Forum Sénégal prévue le 3 février à l’Institut Français de Dakar. Cette rencontre se tiendra en marge de la conférence de financement du Partenariat mondial pour l’Education. Voir le communiqué de l’IT Forum Sénégal 2018.

Joe Marone

(Source : Cio Mag, 21 janvier 2018)

Comments

commentaires

via osiris

Publié aussi sur www.suptic.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.