Extrait de la Déclaration de politique générale faite par le Premier ministre Mouhamed Boune Abdallah Dionne

Extrait de la Déclaration de politique générale faite par le Premier ministre Mouhamed Boune Abdallah Dionne

Posté dans : Actu Technologies | 0

(…)

L’économie numérique, qui a un fort effet d’entrainement et un pouvoir de transformation sur le reste de l’économie, est aujourd’hui au cœur de la croissance et de la compétitivité des Etats et des entreprises.

Formidable accélérateur de l’inclusion financière, l’économie numérique, en tant que source de progrès et de gains considérables pour tous les secteurs d’activités économiques, est déterminante dans l’inclusion sociale. En plus d’assurer la diffusion de la connaissance et du savoir, elle contribue aussi à l’amélioration de la gouvernance et à la facilitation de toutes les transactions.

C’est pourquoi, le Chef de l’Etat a décidé de faire de l’économie numérique, dans le PSE, un des leviers essentiels de la croissance, avec l’ambition pour le Sénégal d’être dans le peloton de tête des pays africains tirant le meilleur parti de tout le potentiel du secteur.

C’est dans cette perspective qu’a été élaborée en 2016, la Stratégie « Sénégal Numérique 2025 », dénommée SN2025, avec une vision forte qui est « en 2025, le numérique pour tous et pour tous les usages avec un secteur privé dynamique et innovant dans un écosystème performant ».

Dans le cadre de cette stratégie, 28 réformes et 69 projets seront mis en œuvre avec comme objectifs la création de plus de 35000 emplois directs pour le secteur.

A cet effet, nos actions seront orientées vers le renforcement du cadre juridique, la qualité des infrastructures de connectivité permettant un accès équitable et à moindre coût à l’internet à toute la population. L’accent sera aussi mis sur la promotion d’incubateurs d’entreprises de TIC et de Startups, le développement de formation mieux adaptées et des mécanismes de financement spécifiques pour les jeunes porteurs de projets TIC. L’Etat continuera à encourager le développement de Data Center, de plateformes de développement et de création de services à valeur ajoutée, de centres multimédia permettant de capitaliser le potentiel de créativité des jeunes entrepreneurs et porteurs de projets.

Le projet de Parc des Technologies Numériques d’un coût de 40 milliards dont l’implantation est prévue à Diamniadio, s’inscrit dans cette option et permettra, à terme de créer 35 000 emplois directs et 105 000 emplois indirects d’ici 2025.

Elément structurant pour le secteur, le Code des Télécommunications sera mis à niveau l’année prochaine alors que le Conseil national du Numérique sera mis en place au cours du premier trimestre 2018, pour faciliter la gouvernance du secteur.

(…)

(Soure : , 5 décembre 2017)

Comments

commentaires

via osiris

Répondre