Digitalisation des services fiscaux : La Dgid se veut plus proche des usagers

Posté dans : Actu Technologies 0

La 28e édition de la Foire internationale de Dakar (Fidak) constitue une vitrine pour la Direction générale des impôts et domaines .Elle a organisé hier un panel sur la digitalisation.

A cet effet, le chef du centre des services fiscaux de Ngor-almadies laisse entendre que « la digitalisation des procédures s’impose à nous ».

Alphouseyni Sadio qui s’exprimait en marge dudit panel informe dans la foulée que cette imposition de la numérisation a été très tôt comprise par les autorités de la Dgid qui, à travers un ensemble de réformes ont réussi à mettre en place une panoplie d’applications leur permettant de maintenir une relation permanente entre les usagers du service public et la Dgid, une relation de confiance, de transparence mais également sécurisée.

Pour M.Sadio, le contribuable peut aujourd’hui, à partir de son bureau, faire sa déclaration mais aussi procéder au paiement de ses impôts.

« Cette digitalisation apporte un gain de temps pour le contribuable, une sécurité pour ses transactions parce qu’il peut, de son bureau, consulter son dossier fiscal, son compte d’impôts entre autres », explique-t-il.

Concernant les agents qui risquent de voir leur poste emporté par cette mise en ligne des services, M. Sadio rassure.

« Ils ne seront pas lésés. Ils seront tout simplement redéployés pour d’autres tâches. Aujourd’hui nous travaillons beaucoup sur l’élargissement de l’assiette qui va requérir plus de ressources humaines », cajole enfin Alphouseyni Sadio.

Bassirou Mbaye

(Source : Le Journal de l’Economie sénégalaise, 13 dcembre 2019)

Comments

commentaires

via osiris

Publié aussi sur www.suptic.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.