Des hommes d’affaires tunisiens prospectent le marché sénégalais

Posté dans : Actu Technologies | 0

Nouer de nouveaux partenariats entre Sénégalais et Tunisiens. C’est l’objectif que s’est fixé les responsables de Get’IT (groupement de sociétés tunisiennes dans les Tic).

Selon Akram Beji, président de Get’IT, bien que notre continent africain ait accompli des efforts dans l’acquisition et l’application des connaissances aux défis du développement technologique, il reste toutefois encore beaucoup à faire pour faire de l’innovation le moteur de la transformation et de la diversification de nos économies.

C’est ce qui explique à son avis, le séjour à Dakar des responsables de ce consortium. C’est dans ce cadre en collaboration avec l’ambassade de Tunisie à Dakar, une réception a été organisée mardi dernier à la résidence de l’ambassadeur de Tunisie pour nouer de nouvelles alliances entre opérateurs des deux pays pour booster davantage des projets dans le numérique.

Des chefs d’entreprise, des professionnels de l’informatique, les décideurs du microcosme économique sénégalais ont pris part à cette rencontre de partage d’expérience.

« A travers cette rencontre, nous avons voulu encourager des partenariats renforcés entre entreprises des deux pays frères dans divers secteurs des applications numériques. Nous voulons partager notre expérience », a ajouté le président de Get’IT.

« Dans le cadre de notre plan d’actions, on a un programme annuel de manifestations pour revoir nos clients et nouer de nouveaux partenariats. C’est une occasion de présenter l’offre de Get’IT. C’est notre première action au Sénégal », a- indiqué Fodhiel Kerkeni, coordonnateur de Get’IT.

« L’Afrique ne doit pas rater la révolution numérique. Nous sommes deux pays démocratiques avec des liens d’amitié solides. Nous pouvons montrer l’exemple en nouant des partenariats gagnants-gagnants dans le numérique », a déclaré Mehdi Ferchichi, ambassadeur de Tunisie au Sénégal.

Get’IT est un groupement d’intérêt économique créé en 2005, comptant actuellement 15 entreprises tunisiennes de services informatiques, leaders de la région et ambitieuses à l’international.

Adou Faye

(Source : Le Journal de l’Économie sénégalaise, 5 décembre 2018)

Comments

commentaires

via osiris

Laisser un commentaire