Côte d’Ivoire /E-Santé : Les ministères de la Santé et de l’Economie Numérique scellent un partenariat

Posté dans : Actu Technologies 0

Eugène Aka Aouélé, pour le ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique (Mshp), et Claude lsaac, Dé, pour le compte du ministère de I’Economie numérique et de la Poste, ont paraphé, le vendredi 21 juin dernier, au cabinet du Mshp au Plateau, un accord de partenariat pour le développement de la esanté en Côte d’lvoire.

Cette plateforme de collaboration vise à encourager l’hospitalisation à domicile et à faciliter la post-hospitalisation en s’appuyant sur la télémédecine, le télédiagnostic et la télésurveillance.

Il s’agit, dans le cadre du projet, d’améliorer l’observance des traitements via des dispositifs de mesures de l’observance et de rappel ou de coaching, de réduire les délais de prise en charge du patient, notamment en situation d’urgence, de l’éduquer et le “responsabiliser, de faciliter l’accès à l’information et d’optimiser la communication avec le patient. Aka Aouéle a indiqué que l’évolution de la e-santé laisse entrevoir trois enjeux structurels des systèmes de santé africains. A savoir, la capacité a promouvoir l’assurance santé, la prévention des risques de non-paiement des soins, la réduction des personnels de santé et l’amélioration de la qualité et de la densité des infrastructures sanitaires. Il a également annoncé qu’un atelier régional sera organisé sur la problématique de la transformation digitale et de la gouvernance des établissements de santé publics et privés. Cette rencontre aura pour enjeu de définir des stratégies appropriées pour promouvoir une utilisation pertinente du numérique dans les pays de la région ouest africaine.

Claude lsaac Dé s’est, pour sa part, réjoui de la signature de ce partenariat dans lequel, son département ministériel s’engage à accompagner le Mshp pour la digitalisation de ses services et prestations.

(Source : ICT4Africa, 24 juin 2019)

Comments

commentaires

via osiris

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.