Collecte illicite de données à caractère personnel : S. Ndiaye condamné à 2 ans assortis du sursis

Posté dans : Actu Technologies 0

La menaçant de balancer ses photos obscènes sur le numéro de sa mère, S. Ndiaye, ex-copain de N. Diakhaté, a exigé de cette dernière des galipettes ou de l’argent. Il a été condamné à deux ans assortis du sursis.

« C’est quoi cette façon de procéder ? Vous avez rompu, que chacun fasse sa vie de son côté. Il faut être gentleman, mets-toi à sa place », a dit le président du tribunal des flagrants délits de Dakar au prévenu S. Ndiaye. Ce dernier était attrait à la barre, hier, pour collecte illicite de données à caractère personnel, tentative d’extorsion de fonds, menaces et voie de fait.

Lorsque N. Diakhaté l’a quitté, il a passé deux jours à la menacer de publier ses photos obscènes. Il ne lui a offert qu’une alternative : accepter des galipettes ou lui donner de l’argent. Sinon, sa maman verra les photos.

« Je l’ai fait pour plaisanter. C’était mon ex-copine, je ne pensais pas qu’elle irait jusqu’à me poursuivre en justice. Je lui ai demandé pardon bien avant d’apprendre qu’elle a déposé une plainte », a tenté de se justifier le mis en cause qui se dit étudiant à l’université de Thiès.

La plaignante, N. Diakhaté, tête baissée, a fait savoir, d’une voix basse, qu’elle s’est désistée de sa plainte. Elle n’a pas souhaité revenir sur les faits. Le procureur a requis deux ans dont un mois ferme. Leur client a mal agi pour récupérer sa dulcinée, ont plaidé les deux avocats de la défense.

L’argent ne l’intéressait pas. Heureusement, il n’a pas diffusé les photos, se sont réjouis les conseils qui ont demandé une application bienveillante de la loi pénale.

S. Ndiaye a écopé de deux ans assortis du sursis. Le tribunal a donné acte à la partie civile de son désistement.

Hadja Diaw Gaye

(Source : Le Soleil, 14 octobre 2020)

Comments

commentaires

via osiris

Publié aussi sur www.suptic.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.