Central Africa Backbone : le Cameroun et la Guinée équatoriale connectés au Gabon par fibre optique

Posté dans : Actu Technologies 0

Le Gabon annonce l’achèvement de l’extension de son réseau national de fibre optique qui le reliera au Cameroun et à la Guinée équatoriale. Cette interconnexion a été réalisée dans le cadre du projet Central Africa Backbone.
L’Agence gabonaise des infrastructures numériques et des fréquences (Aninf) annonce le mercredi 18 novembre, la fin des travaux d’extension de 528 km de fibre optique reliant Booué au nord du Gabon à des interconnexions physiques au Cameroun et en Guinée équatoriale, en passant par Bitam & Oyan-Bifoun-Lambarene. C’est dans le cadre du projet Central Africa Backbone (CAB4).

L’Aninf indique que la prochaine étape du CAB4 sera la mise en service opérationnelle de la liaison qui permettra aux populations des villes gabonaises et des deux autres pays de bénéficier d’une bonne qualité des services Internet à haut débit. A cet effet, le projet d’interconnexion du Cameroun avec ses voisins de la sous-région par la fibre optique a été inscrit dans les 11 projets intégrateurs que la Communauté a présentés lors d’un tour de table, les 16 et 17 novembre, à Paris en France.

Le CAB4 permettra d’interconnecter les pays membres de la Cemac dans un réseau de télécommunications haut débit, conformément aux recommandations des chefs d’Etat de la sous-région, depuis 2016.

Ce projet est conçu en vue d’accroître en capacité, en qualité, et à des tarifs compétitifs, l’offre de services de télécommunications dans l’espace communautaire. Les principaux bailleurs de fonds sont la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque mondiale.

S.A.

(Source : Agence Ecofin, 19 novembre 2020)

Comments

commentaires

via osiris

Publié aussi sur www.suptic.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.