Cameroun : le gouvernement lance 2 plateformes numériques d'information sur les opportunités de formation

Posté dans : Actu Technologies 0

Conçues pour constituer de guide aux étudiants, les plateformes d’orientation et d’insertion professionnelle du gouvernement camerounais, OMDES et SupStudy, ont démarré leur service en ligne. Elles ont pour mission de mieux organiser le secteur de l’enseignement supérieur.

Le ministre camerounais de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo, a annoncé dans un communiqué signé le 10 septembre, la mise en ligne de deux plateformes numériques dans le but d’aider les élèves et étudiants à s’informer sur les opportunités de formation au Cameroun et à mieux s’orienter.
La première plateforme baptisée « Observatoire national des métiers des diplômés de l’enseignement supérieur (OMDES) » est conçue comme un cadre d’accompagnement des étudiants. Elle propose des opportunités de formation, de bourses d’études, de concours et un annuaire destiné à présenter les offres d’emploi pour une meilleure insertion professionnelle des étudiants.

Toujours dans le cadre de la promotion professionnelle, l’OMDES a été doté d’un cadre dédié à l’entrepreneuriat. A travers ce pôle, elle ambitionne de devenir le principal catalyseur du développement des TPME chez les jeunes et les étudiants en particulier.

La seconde plateforme dénommée « Guide des études supérieures au Cameroun (SupStudy) » est réservée à l’orientation dans le choix des filières et des établissements d’enseignement supérieur dans le pays. Elle présente une cartographie de l’enseignement supérieur public composé de 8 universités, 71 établissements et 3 institutions sous la tutelle technique d’autres ministères. Il est possible à travers cette plateforme d’effectuer un test d’orientation en ligne.

Notons que les deux plateformes ont été conçues en 2013 pour l’OMDES et en 2016 pour SupStudy. Avec cette mise en ligne, le gouvernement espère mieux accompagner les diplômés en leur donnant des compétences liées aux opportunités actuelles.

Vanessa Ngono Atangana

(Source : Agence Ecofin, 14 septembre 2021)

Comments

commentaires

via osiris

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.