Burundi : l’accès à Internet et aux réseaux sociaux coupé

Posté dans : Actu Technologies 0

L’accès à Internet est bloqué depuis ce matin du 20 mai 2020 au Burundi. L’organisation SOS Medias Burundi l’a dénoncé sur sa page Twitter. L’organisation Netblocks, qui assure une veille de la censure sur le web dans le monde entier, l’a également signalé.

Plus possible d’accéder aux réseaux sociaux sur les réseaux des opérateurs de téléphonie mobile locaux que sont Econet, Onatel et Lumitel. La coupure intervient dans un contexte d’élections générales. Les Burundais élisent en effet, ce jour, leurs représentants locaux, régionaux et leur nouveau président de la République.

Pour le candidat Agathon Rwasa du Conseil national pour la liberté (CNL), la coupure des communications, surtout l’Internet, « ne va pas empêcher le changement que nous attendons ce soir […] Ce n’est pas WhatsApp qui vote, ce sont les Burundais. Ça ne sert à rien de couper les communications ».

Bien qu’Internet et les réseaux sociaux aient une grande utilité pour les organisations de la société qui désirent surveiller le déroulement des scrutins et dénoncer les cas d’irrégularités, le gouvernement a souvent opté pour leur blocage par le passé au regard du risque qu’ils représentent dans la propagation de fausses nouvelles qui suscitent souvent des troubles dans le pays.

(Source : Agence Ecofin, 20 mai 2020)

Comments

commentaires

via osiris

Publié aussi sur www.suptic.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.