AUF : le recteur Slim Khalbous présente sa stratégie face aux défis de la transition numérique en Afrique

Posté dans : Actu Technologies 0

L’Agence universitaire de la francophonie (AUF), premier réseau universitaire et opérateur expert en recherche et savoir de la Francophonie se positionne comme un acteur majeur pour l’accompagnement des universités et grandes écoles d’Afrique centrale et grands lacs à la transition numérique afin de faire face au défi de l’enseignement à distance.

Dans l’optique de mieux faire connaître au grand public les stratégies qu’elle déploie à cet effet, elle a organisé ce mercredi 3 mars 2021 un Café presse digital ; évènement digital qui rassemble les médias locaux dans les différents campus numériques implantés dans 7 pays de la sous-région.

L’objectif de cette rencontre était la présentation, par le recteur de l’Agence M Slim Khalbous, de la stratégie qu’entend déployer l’AUF dans le cadre des défis liés à la transition numérique en Afrique centrale et Grands lacs, stratégie qui sera validée par l’Assemblée générale de l’agence pour 2021 – 2025. « Pour définir cette nouvelle stratégie, nous avons déployé une méthodologie de travail basé sur une grande consultation lancée de juin en octobre, consultation au cours de laquelle nous avons interrogé les étudiants, administrateurs, hommes politiques et même société civile à travers 90 pays », a déclaré le recteur au cours de son exposé virtuel.

Parmi les axes qui se sont dégagés de la consultation, des problématiques telles que la nécessité d’une transformation numérique des universités ainsi que l’employabilité des diplômés sont plusieurs fois revenus, a notifié le recteur, mentionnant aussi les problèmes liés à la pandémie du Covid 19.

Concernant la transformation numérique, les perspectives envisagées par l’agence portent sur la réforme des infrastructures pour passer à une nouvelle génération en terme de matériel, ainsi que la mise en place d’une grande plate-forme collaborative universitaire mondiale qui va interconnecter les différents campus et élargir ainsi l’accès des étudiants et chercheurs à d’autres cours dispensés ailleurs.

Le recteur a également parlé de l’introduction de l’Intelligence artificielle dans le réseau mondial pour améliorer l’adaptation des services aux besoins spécifiques exprimés par les régions. Un fonds de 5 millions d’euros de l’Union européenne sera aussi alloué sur quatre ans.

La consultation menée par l’AUF sera l’objet de l’édition d’un livre blanc qui présentera les réponses des personnes interrogées, et en marge de l’Assemblée générale en septembre prochain, il sera organisé les premières assises de la francophonie scientifique afin de débattre de toutes ces questions et préparer le suivi des résolutions.

Gaëlle Massang

(Source : Digital Business Africa, 6 mars 2021)

Comments

commentaires

via osiris

Publié aussi sur www.suptic.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.