Après 3 ans de détention pour apologie du terrorisme : Ousseynou Diop prend 3 mois avec sursis

Posté dans : Actu Technologies | 0

Le Tribunal correctionnel a rendu hier sa décision dans l’affaire qui opposait le ministère public à Ousseynou Diop. Il a condamné l’étudiant à 3 mois assortis de sursis. Une peine qu’il a fini de purger après 3 ans de détention préventive. En fait, l’étudiant Ousseynou Diop a été poursuivi pour apologie du terrorisme. Selon Me Ndèye Marie Sarr, la décision du Tribunal est surprenante parce que leur client risquait la prison à perpétuité. Elle ne cachait pas son soulagement de voir Ousseynou Diop retrouver la chaleur familiale.

Après 3 ans de détention préventive, il avait déjà obtenu la liberté provisoire avant sa libération définitive. Comparaissant pour apologie du terrorisme, il avait évidemment contesté les faits à lui reprochés lors de son procès. Selon ses déclarations, il n’a fait qu’un commentaire sur la toile après les attentats du Bataclan. « Je n’ai fait qu’un commentaire, Je ne connais pas le nombre de morts de cet attentat. Mais, j’ai commenté sur mon compte Facebook. Je ne suis pas quelqu’un de violent. Et je regrette mon geste », a-t-il ajouté. Le prévenu indique aussi qu’il ne connaît pas des gens qui s’adonneraient au terrorisme à Thiès. Toutefois, il avait prédit dans son commentaire « qu’il y aura un autre attentat prévu lors du match du championnat de France entre Lyon-Nice. Seulement, c’était une blague que je regrette parce que j’allais être en Master 2 », dit-il. Mais, le Parquet avait requis 3 ans ferme. Alors que la défense avait plaidé la relaxe. « Mon client ne sait pas où se situe Bataclan, ni le sieur Coulibaly (auteur d’un attentat à Paris). Je crois qu’on doit se ressaisir. On ne doit pas asseoir un dossier à partir du néant. L’élément matériel et le caractère public font défaut. » Le verdict, qui était attendu depuis le 22 janvier prochain, est tombé hier au grand bonheur de sa famille.

Justin Gomis

(Source : Le Quotidien, 13 février 2019)

Comments

commentaires

via osiris

Laisser un commentaire