Algérie : Mobilis et Djezzy ont obtenu le renouvellement de leur licence télécoms pour 5 ans

Posté dans : Actu Technologies 0

Le gouvernement d’Algérie a maintenu la concurrence sur le marché télécoms national. Il a approuvé la continuité des activités de Mobilis et Djezzy. Les deux opérateurs, détenteurs du plus grand nombre d’abonnés, jouent un rôle majeur dans la transformation numérique du pays.

Mobilis, filiale d’Algérie Télécom, et Djezzy ont obtenu le renouvellement de leur licence d’établissement et d’exploitation d’un réseau de communications électroniques ouvert au public. Objets de deux projets de décret présentés le mardi 11 mai au gouvernement par Sid Ahmed Ferroukhi, le ministre de la Pêche et des Productions halieutiques, ministre de la Poste et des Télécommunications par intérim, lesdits renouvellements de licence télécoms ont été adoptés lors de la réunion présidée par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad.

« Ces deux textes viennent en application des dispositions de la loi 18-04 du 10 mai 2018 fixant les règles générales relatives à la poste et aux communications électroniques et du décret 01-124 du 9 mai 2001 portant définition de la procédure applicable à l’adjudication par appel à la concurrence pour l’octroi des licences de télécommunication. Les deux titulaires de licences de téléphonie mobile précités ont satisfait aux conditions de renouvellement de leurs licences pour une nouvelle période de 5 années, et ce, conformément aux cahiers des charges prévus à cet effet », a indiqué le communiqué publié par les services du Premier ministre.

Le renouvellement de la licence télécoms de Mobilis et Djezzy était incontournable au regard du besoin en service télécoms de qualité qui a augmenté à travers le pays depuis l’année dernière. Selon les dernières données de l’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (Arpce), les deux sociétés, première et seconde du marché en termes d’abonnés, détenaient des parts de marché combinées de 73,18%. Soit un total de 33 337 780 abonnés télécoms sur les 45,556 millions enregistrés par le régulateur télécoms au 4e trimestre 2020.

Les réseaux télécoms sont aujourd’hui indispensables au gouvernement algérien pour mener à bien la transformation numérique du pays qu’il a accélérée depuis l’année dernière. Une absence de renouvellement des titres d’exploitation de Mobilis et Djezzy aurait sérieusement freiné les ambitions portées par les autorités nationales.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 12 mai 2021)

Comments

commentaires

via osiris

Publié aussi sur www.suptic.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.